Le made in france fait-il vendre à l'étranger ?

Publié le 22/01/2016

  • 0
La France reste le symbole du raffinement et de l'art de vivre dans l'imaginaire de la majorité des pays étrangers. Cette réputation permet à son secteur de la mode et du luxe, moteur de ses ventes à l'exportation, de se maintenir en tête malgré une concurrence sérieuse. 


"Fabriqué en France", un réel atout pour la mode ?

On ne peut pas parler de mode française sans aborder les grands créateurs de la Haute Couture dont l'inventivité attire les médias du monde entier lors des défilés. Leur influence sur les canons de la beauté est évidente. La transformation du corps des femmes tout au long du XXe siècle reste impressionnante. Durant ces dernières décennies, la minceur est toujours considérée comme un atout et les femmes veulent généralement arborer jeans et t-shirts avec une silhouette élancée.

L'aura de la Haute Couture déborde sur le prêt-à-porter et la mention "fabriqué en France" garde tout son attrait à l'étranger. Les exportations françaises permettent à ce secteur de compenser les pertes de vente en France. Les Françaises ont diminué d'une manière significative leur budget vêtements depuis ces dernières années. La crise financière se fait toujours sentir et beaucoup de femmes attendent les soldes pour faire leurs achats et réapprovisionner leurs armoires.

fibre textile

L'innovation dans de nouveaux textiles

Dans quelles matières seront fabriquées nos chemises, jeans, polos et peut-être chaussettes à l'avenir ? Les marques rivalisent de créativité pour innover dans de nouveaux textiles ou détourner ceux déjà existants. Des tissus résistant aux tâches ou connectés et autres nouvelles créations seront peut-être des pistes futures pour stimuler ce marché. Tous ces efforts ont pour but de se maintenir dans la course et d'anticiper les demandes, tant en France qu'à l'exportation.

Les tissus écologiques sont aussi en plein essor et le coton bio n'est pas le seul exemple. Nous aurons certainement bientôt nos chaussettes et t-shirts en fibres de bambou ou de maïs. Et les marques françaises se sont déjà lancées dans ce créneau.

Les marques françaises de vêtements masculins

Le "made in France" à aussi sa place dans ce domaine. La chemise, le polo et le jean restent les pièces maîtresses de la garde-robe des hommes. On peut aussi ajouter le costume sombre classique. Le nombre d'hommes soucieux de leur apparence augmente. De plus en plus de blogs traitant de la mode en version masculine voient le jour régulièrement. La concurrence internationale demeure cependant vive et les exportations françaises de ce secteur restent assez précaires malgré une stabilisation.

D'autres domaines phares du savoir-faire français

Les cosmétiques et la parfumerie représentent deux secteurs d'activité particulièrement favorisés à l'étranger. La Chine est le pays où l'implantation des cosmétiques français reste solidement ancrée malgré l'appétit de la concurrence. Encore une fois, l'image du luxe et de la qualité restent attachée au "made in France" et semble difficile à détrôner.

Le savon de Marseille, réputé (à tord) d'être le secret de beauté des femmes Françaises, en est un exemple assez étonnant par son succès au Japon. Ce pays est par ailleurs un grand amateur du savoir-faire et du patrimoine de la France, toujours associée à un certain romantisme.

La parfumerie, aidée par des publicités dignes d'Hollywood et du charisme de célèbres égéries, exerce toujours la même fascination dans le monde. La maroquinerie de luxe, la joaillerie et les grands vins gardent aussi une place prépondérante, malgré une récente baisse pour ces derniers.

La France brille à l'étranger surtout par son industrie du luxe, la plus connue et renommée à travers le monde. Elle devra cependant s'adapter à la vente en ligne qui casse une partie des codes classiques de la vente. Néanmoins, il est difficile d'imaginer qu'elle soit un jour supplantée, la "French touch" est toujours prête à se surpasser !

Article publié dans : Les articles à la une, Made in France

Partager cet article