CES 2019 à Las Vegas, le t-shirt connecté

Publié le 30/01/2019

  • 0

Entre le 8 et le 11 janvier 2019 à Las Vegas (Nevada) a eu lieu la grand-messe de la tech mondiale, à savoir le Consumer Electronics Show (CES).
À l’heure où les marchés des smartphones et des téléviseurs semblent saturés, que faut-il retenir de ce cru 2019 ?

Une nouvelle ère électronique

Avec 2 centres de conventions répartis sur près de 255 000 m² autour d’hôtels prestigieux comme le Bellagio et le Venetian, ce sont environ 185 000 visiteurs qui étaient attendus. 4500 exposants dont de grandes marques d’électronique ou de grande distribution, et aussi de nombreuses startups étaient présentes dans le but de se lancer à l’international ou simplement faire connaître leurs produits.

Le CES 2019 mise sur une nouvelle ère de l’électronique pour le grand public.
Alors que les ventes de smartphones plafonnent voire comment à décliner — on parle d’une baisse de 5 % par apport à l’an passé —, tous les regards se tournent vers la nouvelle manne : l’objet connecté et les data.

Que ce soit dans les domaines de la santé ou de la domotique voire de l’automobile, l’objet connecté est partout et suscite tous les intérêts, sans oublier l’arrivée de la 5G qui était également un sujet brûlant.

De la fiction à la réalité

La télévision souhaite se renouveler et, entre les écrans pliables et la qualité d’une image à 8 K, il semble qu’elle trouve un écho inédit. C’est notamment la marque LG qui propose un écran de 65 pouces (environ 165 cm) capable de s’enrouler entièrement et de disparaître dans sa base qui fonctionne comme enceinte. De la fiction ? Plus maintenant !

Sony, quant à lui, a dévoilé 2 téléviseurs gants 8 k Full LED de 95 et 98 pouces.
TCL, la marque chinoise qui est tout de même le 32e fabricant au monde est arrivée avec un écran X10 en QLED 8K, ainsi que Samsung et son écran 8 K.

La technologie LED reste au cœur des préoccupations et l’on devine que la qualité de l’image va sans cesse s’améliorer. Mais jusqu’où ?

Et côté, objets connectés ? C’est vers la maque française Withings, la spécialiste de la santé connectée, qu’il fallait regarder. La marque a, en effet, proposé une nouvelle stratégie de développement d’objets connectés pour le grand public, dont la Withing Moves, une montre connectée qui mesure votre activité physique ainsi que la qualité du sommeil. Un autre modèle de la marque propose de mesurer votre électrocardiogramme par simple pression de deux doigts sur la couronne de ladite montre.
Enfin, un tensiomètre connecté vous aide à prendre des mesures précises à domicile, idéal pour les personnes souffrant d’hypertension artérielle.

CES 2019 et le t-shirt connecté

Pour ce qui est du textile connecté, 2 startups s’affrontent et proposent des solutions intéressantes.

La startup Chronolife développe ainsi un t-shirt connecté avec un algorithme qui effectue des mesures pour aider les diagnostics et l’observation des insuffisances cardiaques.
Le t-shirt, composé de 6 capteurs, analyse la respiration thoracique et abdominale, ainsi que la température du corps et peut émettre un ECG (électrocardiogramme). L’ensemble du t-shirt est doté d’une IA qui analyse en temps donné les data tout en prédisant la possible détérioration de la santé du porteur du t-shirt.

t-shirt connecté

Ce t-shirt est avant tout un moyen de se prémunir et de surveiller une insuffisance cardiaque.

L’autre startup du t-shirt connecté est Heartbit. L’entreprise propose un t-shirt de running capable de surveiller en temps réel votre cœur et d’alerter le porteur à la moindre anomalie.
C’est le 1er appareil portable de surveillance cardiaque équipé de capteurs et d’une intelligence artificielle pouvant enregistrer des mesures à une fréquence de 2000 hertz/électrode.

Article publié dans : Les articles à la une, Made in France

Partager cet article

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire