Comment bien choisir sa chemise ?

Publié le 17/06/2019

  • 0

Pièce incontournable de vestiaire masculin notamment la chemise est le symbole de l’élégance à la française, un pilier du lifestyle masculin.
Aujourd’hui, tout homme se doit d’avoir plusieurs chemises. Qu’elle soit décontractée, casual, loose, à manches courtes ou longues, elle s’assortit avec tous les styles.
Mais encore faut-il bien la choisir, n’est-ce pas ? Et l’ingrédient secret pour bien la trouver, c’est de vous tourner vers un produit de qualité. Voici quelques éléments qui devraient vous aider à faire le bon choix en toute conscience.


La question du titrage du tissu

Ne vous inquiétez pas si vous n’avez jamais entendu parler du titrage d’un tissu !
Appelé aussi numéro anglais du tissu, le titrage du tissu est en quelque sorte la carte d’identité de votre chemise.

titrage tissu

Concrètement, le titrage du tissu correspond à la longueur du fil pour un poids donné. Il permet donc de déterminer la finesse du fil en fonction du rapport poids/longueur.
Ainsi, pour une chemise, on compte le nombre de bobines pour une livre anglaise (environ 454 g).
Plus le titrage est élevé, plus le fil utilisé est fin. L’inconvénient est qu’avec un titrage élevé, le rendu est certes doux, mais se froisse facilement, car il est fragile. Généralement une chemise de prêt-à-porter possède un titrage compris entre 50 et 100.

Le type de fil

Il existe deux principaux type de fils : le simple et le double retors. Le fil simple est un fil qui a été filé à la machine, c’est le plus basique. Le double retors est un fil composé de deux fils simples que l’on a retordus ensemble. Cette technique rend le fil plus doux, plus résistant et augmente le diamètre du fil pour un tissu de meilleure qualité.

type de fil


Le type de tissu

Plusieurs types de tissus sont possibles pour confectionner une chemise. Selon vos goûts et le rendu que vous désirez, vous allez naturellement vous tourner vers plus qu’un autre.

Voici les différents genres de tissus que vous pouvez rencontrer :

  • La popeline : facile à tisser, fine et légère, la popeline est un tissu qui se porte aisément au quotidien. On retrouve souvent ce tissu dans les chemises pour un usage professionnel. On la reconnaît à son toucher soyeux qui fait penser à de la soie.
  • Le fil à fil : dérivé de la popeline, le fil à fil creuse sa différence dans la couleur, car il requiert 2 couleurs de fils pour créer sa texture.
  • L’Oxford : pour un sage mois formel, le tissage Oxford confère cette texture en damier reconnaissable, offrant une réelle robustesse très appréciée.
  • Le twill : pour ceux qui n’aiment pas repasser leur chemise, le twill est sûrement le tissu le plus facile à passer au fer. Reconnaissable avec ses rayures en biais, c’est un fil dense et solide que l’on voit souvent sur des chemises formelles.
  • Le denim : le denim offre une épaisseur typique et une texture relativement mate qui convient surtout aux coupes ajustées et contrées.
  • Zéphir : le zéphyr est une toile de coton fine qui permet un tissage plus fin, idéale pour une chemise d’été car très légère, elle est agréable à porter.
  • Chevron : ce tissu est souple et soyeux ce qui facilite son repassage, le chevron est immédiatement reconnaissable grâce à ses rayures obliques.

D’autres tissus sont aussi disponibles comme le chambray, le nid d’abeille, le piqué, le dobby ou encore le jersey.

La coupe de la chemise

Il existe 3 styles de coupes de chemise, à savoir la coupe cintrée/ajustée, la coupe normal et la coupe confort.
Selon votre carrure et les conditions dans lesquelles vous allez porter votre chemise, vous n’allez pas choisir toujours la même coupe.

coupe chemise

  • Pour la coupe cintrée/ajustée, elle permet de valoriser la carrure en mettant en avant les épaules et le torse en dessinant une sorte de V où les flancs sont creusés et l’amplitude emmanchures restreinte. Déconseillée pour les hommes corpulents ou trop maigres, car le cintrage accentue aussi bien les traits fins comme les poignées d’amour.
  • Pour la coupe normale, elle valorise les épaules en dessinant le buste, tout en laissant un réel confort et une vraie aisance des mouvements. Convient à de nombreuses morphologies, la coupe se rapproche des flancs sans pour autant les plaquer.
  • Pour la coupe confort, reconnaissable aux chemises que l’on portait dans les années 80 et 90, elle laisse un flottement autour du torse et du corps.


Le dos de votre chemise

Pour bien choisir votre chemise, il ne faut pas omettre de vérifier comment se dessine le dos du vêtement.
Certains vont préférer gagner en aisance au moment du port et des mouvements tandis que d’autres préfèrent l’esthétique à défaut du confort.

dos chemise

Méfiez-vous des pinces et des plis dans le dos, car un tissu qui est mal plié ou mal repassé dans le dos à ce niveau-là se repère très vite.


Un détail essentiel : le col de chemise

Un autre détail qui a toute son importance au moment de choisir votre chemise est le col.
C’est lui qui donne toute la tonalité du vêtement, sa noblesse, son élégance.

cols chemise

Attention à ne pas choisir un col mou.
En effet, le premier détail que l’on remarque dans une chemise est le col, c’est pourquoi celui-ci doit être irréprochable, cousu avec régularité et relativement rigide.
Cela est valable pour toutes les chemises plus ou moins formelles, mais si vous choisissez une chemise pour un usage plus casual, plus décontracté, cela n’est pas une obligation.

L’important est que le col garde une tenue parfaite (certains modèles possèdent des baleines en métal ou en plastique pour maintenir les pointes de col).

Article publié dans : Les articles à la une, Lifestyle

Partager cet article

Produits en rapport avec cet article

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire