La laine mérinos

Publié le 18/11/2019

  • 0

Connue pour être l’une des laines les plus chaudes et les plus agréables, la laine mérinos connaît un succès planétaire et s’invite très largement dans nos garde-robes et nos vestiaires.
Focus sur une laine pas comme les autres.

Origine et histoire de la laine mérinos

Comme son nom le montre, la laine mérinos provient d’une race de moutons que l’on appelle « merinos » et qui vit en Australie.
Ce mouton est reconnu pour produire une laine en forte quantité, mais aussi la laine la plus fine du monde.

Concrètement, la taille de la fibre tourne autour de 20 microns, soit une fibre 3 fois plus fine qu’un cheveu.

La laine mérinos que l’on connaît aujourd’hui a des origines espagnoles, mais on a retrouvé des lainages provenant de moutons à toison fine en Asie en 200 avant notre ère.
Mais c’est entre le XIIe et le XVIe siècle que les Espagnols vont prendre le monopole de la production, à tel point que l’exportation d’un mouton mérinos hors des frontières hispaniques était sanctionnée par la peine de mort.
Au cours du XVIIIe siècle, le mouton mérinos est exporté en saxe, en Suède et en Australie.

Dès lors, en 1802 en Saxe, grâce au développement scientifique qui vise à améliorer la laine mérinos, on comptait environ 4 millions de moutons. La laine de saxe était alors réputée comme la plus belle du monde.

Toutefois, les guerres napoléoniennes entre 1793 et 1815 ont détruit l’industrie espagnole de la laine mérinos. La production s’exporta alors vers l’Allemagne, les USA et l’Australie.

Les avantages de la laine mérinos

Plusieurs atouts sont à mettre au crédit de la laine mérinos :

  • Elle ne gratte pas : avec une texture si fine, cette laine est douce sur la peau.
  • Elle est thermorégulatrice : elle vous tient au chaud l’hiver, car elle emprisonne l’air entre votre peau et le vêtement. Elle vous évite l’effet « freezing » quand il fait chaud, c’est-à-dire qu’elle respire mieux contrairement au coton qui se gorge de transpiration et vous fait tomber malade.
  • Elle est anti-odeurs : antibactérienne, elle dégrade les molécules odorantes et retarde l’apparition des mauvaises odeurs.
  • Elle est naturellement élastique : les fibres de la laine mérinos apportent un effet stretch très agréable qui vous donne plus d’aisance dans vos vêtements.
  • Elle est écologique en comparaison avec les autres matériaux.

Et l’entretien ?

Pour entretenir votre vêtement en laine mérinos, vous n’avez pas besoin de le laver régulièrement.
En l’aérant une fois par semaine dans la journée dans un endroit neutre, cela suffit amplement.
En revanche, vous pouvez le laver tous les 2 à 3 mois, mais pas en machine. Préférez le lavage à la main à une température ambiante de 30 ° au maximum.
N’ajoutez jamais d’adoucissant et ne le tordez pas en l’essorant, car vous risquez de casser les fibres de laine.

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire